Présentation

Mon parcours

 

Née en Allemagne, j’ai passé mon enfance sur les rives du lac Léman, plus précisément entre Vevey et La Tour-de-Peilz. J’ai toujours eu un penchant artistique développé. Pour tout vous dire, j’ai grandi un crayon à la main et un appareil photo autour du cou. Grande adepte de dessin, j’adorais également déguiser mon frère pour des séances photo improvisées.

Mon CFC d’employée de commerce en poche, j’ai travaillé quelques années dans le domaine bancaire avant de m’envoler pour l’Australie, le sac plein d’appareils photo. Entre découvertes et clichés photographiques, j’ai alors réalisé que ma vie professionnelle aurait plus de sens derrière un téléobjectif que derrière un bureau. De retour en Suisse, j’ai cependant repris le travail, je me suis mariée et ai fondé une famille. Mes enfants grandissant, ma présence à leurs côtés s’est rapidement avérée nécessaire au quotidien. J’ai donc décidé de quitter mon emploi, résolue à consacrer chacun de mes moments de liberté à ma passion. J’ai ainsi franchi le pas dont je rêvais depuis longtemps et je me suis lancée comme photographe.
Positive, dynamique et volontaire, je suis également très sensible. Cette sensibilité, je l’exprime au travers de mes photos. J’aime photographier les gens, capturer leurs émotions. Mon goût prononcé pour le noir et blanc m’a inspiré le nom de mon studio : Studio Monochrome.

Studio Monochrome

Le noir et blanc

Il y a différentes raisons qui me poussent à privilégier le noir et blanc. D’abord, j’ai un caractère très entier. J’aime que les choses soient claires et nettes, ce qu’exprime parfaitement le noir et blanc. De plus, comme j’ai mille idées à la minute, le noir et blanc m’apporte une certaine sérénité et m’aide à canaliser mon énergie. Finalement, d’un point de vue purement artistique, je trouve que le noir et blanc permet de mieux véhiculer les émotions. On va directement à l’essentiel, sans se perdre dans les détails. Le rendu est plus intense, chaque objet du quotidien est sublimé.